Fleur de SILENCE

au départ c'est un spectacle
un spectacle de contes du désert et de chroniques de voyage
bilingue français et langue des signes
et petit à petit, au fil des jours, des mois et des pages
on dirait que ça commence à prendre la forme d'un carnet dont voici quelques extraits :

(…) tu y vas. Tu commences en silence et en signes, une langue des signes du quotidien. Tu évolues dans un espace défini verticalement entre la tête et la taille, latéralement entre les bras étendus jusqu'aux coudes. - Je me souviens, tu ouvres une bulle, une bulle de bande dessinées flottant à hauteur du front, tu agites les doigts pour montrer la bulle active. Pendant que la bulle est accrochée, ouverte, tu iras la refermer plus tard, tu signes première fois. désert. vu-peau.  ton regard sourit en direction de la bulle en lévitation, je me souviens la première fois, désert. touche. vu-peau. première fois. date. facile. 01. 01. 01, hochements de tête,  vrai !  un. janvier. deux mille un. désert, tu modèles le signe, l'étires, ajoute du sable, des dunes, de la tension musculaire, touche ! un signe valise qui dit j'ai expérimenté ! c'est passé par moi ! j'y étais !
Tu places un claquement de langue à l'attention des Entendants dans la salle. Tu les laisses mijoter. Et tu reprends de plus belle : Paris ! aéroport ! avion ! pouce et auriculaire sortis, les autres doigts sont repliés, l'avion à l'arrêt sur le tarmac, l'avion sous tension vous gonflez vos joues et faites vibrer vos lèvres, brrr, brrr, décollage de l'avion, vrrrrrr vrrrraoum, l'avion en vol avec l'autre main, (…)

"Fleur de silence" c'est aussi un projet
une version #3 du spectacle…


La première dune : … il est perdu le silence ; je ne l'entends plus.

(le petit monsieur au chapeau, le doyen des muletiers, celui qui conduit la mule blanche, la mule qui porte mon sac Lady-Trek. Le petit monsieur est assis de profil sur un rocher dominant une mer de montagnes violacées. Il a une jambe redressée, le coude appuyé sur son genou et la tête dans la main. Il regarde la vallée. Puis il tourne la tête et nous regarde nous, nous les roumis réfugiés sous la grande tente. Il fait très soleil. Et la vallée. Et les roumis. Et la vallée et les roumis. Le petit monsieur se laisse glisser du rocher et part rejoindre ses amis et collègues muletiers. La place est donc libre ! Je m'en vais donc voir (…) A partir de ce rocher, je décide d'aller voir-peau le désert - voir-peau le silence et, "le prendre à la gueule" si des fois je l'entendais, han !)

La première dune : … à la sortie de Chinguetti



La première dune : … après l'avion. Cinq heures de vol. Une nuit approximative. Très. Un sommeil superficiel car scorpions, araignées et cancrelats sûr dans cette chambre de terre battue (à la frontale je n'ai pas pu inspecter sérieusement les lieux car évidemment pas d'électricité). Il y a forcément des puces aussi. La chaleur vite. Le sable déjà. Deux heures de marche. L'ascension de la dune. Une dune de sable mou. Résultat : la sirène des grands jours, ça ttttssssiiisiiiisiiiiiisiiiiiistxixiiiiiixiiii tiiisiiiis siiiiisiiiss

il était une fois…
en boucle
il était une fois,
autant de fois que nécessaire
il était une fois, tu entres dans l'histoire, progressivement tu pénètres le rond de lumière au sol sur la scène,
il était une fois…
l'histoire du vieux fleuve perdu dans les sables du désert…
bruits de bouche et de souffle, les joues gonflées, chhhhhouuuuuuu chhhhouuuuuu, le signe qui dit le fleuve et tu y vas ! Tu te régales. Les mains avec toute la chaîne osseuse et musculaire des membres supérieurs, épaule-coude-poignet, les mains plates, les doigts collés entre eux, le pouce allongé dans le prolongement de l'index, les deux mains sont orientées perpendiculaires au sol, les paumes face à face t'entraînent à l'avant.
F.L.E.U.V.E, une lettre après l'autre, ici un effet visuel utilisant la dactylologie, c'est à dire l'alphabet de la langue des signes (pour ceux qui ne suivraient pas), tu te laisses entraîner par ce fleuve, vivace ! bondissant ! large ! fier ! Tu signes tous ces termes, tu es le fleuve, tu joues le fleuve, tu prononceras les mots après, ou la voix ! ou la voix et le signe ! ou le signe nu ! le signe silence ! le signe assorti d'un bruitage, tu ouvres les mains et signe…



 - à bientôt pour d'autres extraits…
pm


Aucun commentaire:

Publier un commentaire